Points clés

  • Augmentation des indicateurs de l’activité grippale en métropole
  • Passage en phase épidémique en Ile-de-France et en Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Phase pré-épidémique pour les 11 autres régions métropolitaines

Chiffres clés en métropole

En semaine 02

  • 85 consultations pour syndrome grippal pour 100 000 habitants (IC95% : [74-96]) (RéseauSentinelles)
  • 5% des consultations de SOS Médecins pour syndrome grippal
  • <1% de passages aux urgences pour syndrome grippal parmi tous les passages (Oscour®)

Depuis le début de la surveillance (semaine 40)

  • Co-circulation des virus grippaux de type A et de type B
  • 135 cas graves de grippe admis en réanimation (début de la surveillance semaine 45)
  • 233 épisodes de cas groupés d’infection respiratoire aiguë signalés en collectivités de personnes âgées

Figure 1 : Taux de consultation pour syndrome grippal pour 100 000 habitants en France métropolitaine (saisons 2017-2018, 2018-2019 et 2019-2020)

Grippe Bulletin hebdomadaire - Semaine 2 - 06 Janvier au 12 Janvier 2020

Figure 2 : Niveau d’alerte régional en semaine 02/2020

Semaine 01/2020
Grippe Bulletin hebdomadaire - Semaine 2 - 06 Janvier au 12 Janvier 2020

En médecine ambulatoire

En semaine 02, le taux de consultations pour syndrome grippal estimé à partir des données du Réseau Sentinelles est de 85/100 000 habitants [intervalle de confiance à 95% : 74-96], en augmentation par rapport à la semaine 01 (56/100 000 [48-64]). La proportion de syndromes grippaux parmi les consultations de SOSMédecins est également en augmentation (5,4% en S02 vs 4,4% en S01) (Figure 3).

Figure 3 : Évolution hebdomadaire des taux de consultations pour syndrome grippal en France métropolitaine de la semaine 40/2015 à la semaine 02/2020* : pourcentage parmi les actes (SOS Médecins) et taux de consultations pour 100 0000 habitants (Réseau Sentinelles) Grippe Bulletin hebdomadaire - Semaine 2 - 06 Janvier au 12 Janvier 2020

 *Données provisoires sur les 2 dernières semaines

 En milieu hospitalier

  • Passages aux urgences et hospitalisations pour grippe

 En semaine 02, le réseau Oscour® a rapporté 2 521 passages pour grippe ou syndrome grippal (vs 2 656 en S01) et 246 hospitalisations (vs 240 en S01). La part des hospitalisations pour grippe ou syndrome grippal parmi les hospitalisations a légèrement augmenté par rapport à la semaine précédente (4,3/1 000 en S02 vs 4,1/1 000 en S01) (Figure 4).

Figure 4 : Évolution hebdomadaire des hospitalisations pour grippe en France métropolitaine de la se- maine 40/2015 à la semaine 02/2020* : nombre de cas graves admis en réanimation1 (SpFrance) et part de la grippe pour 1 000 hospitalisations (Oscour®) par semaine d’admission.
Grippe Bulletin hebdomadaire - Semaine 2 - 06 Janvier au 12 Janvier 2020

 *Données provisoires sur les 2 dernières semaines

1 Le dispositif de surveillance des cas graves de grippe est basé sur un mode sentinelle avec 194 services participants.

  • Surveillance des cas graves de grippe admis en réanimation1

Depuis le 4 novembre 2019, 135 cas graves de grippe ont été signalés, dont 22 en S02 (Figure 4). L'âge moyen des cas est de 51 ans. La majorité (79%) d’entre eux présente des facteurs de risque et 75% des 80 cas avec des facteurs de risque de complication pour lesquels le statut vaccinal est renseigné ne sont pas vaccinés. Un virus de type A a été identifié chez 73% des cas. Onze cas sont décédés (Tableau 1).

Tableau 1 : Description des cas graves de grippe admis en réanimation1, 2019-2020, France métropolitaine, semaine 02/2020
Grippe Bulletin hebdomadaire - Semaine 2 - 06 Janvier au 12 Janvier 2020

1 Le dispositif de surveillance des cas graves de grippe est basé sur un mode sentinelle avec 194 services participants.

Surveillance virologique

 En semaine 02, en médecine ambulatoire (Réseau Sentinelles), 38 prélèvements sont positifs pour la grippe par- mi les 86 prélèvements analysés (44%). En milieu hospitalier (Renal), la proportion de prélèvements positifs est de 8% (Figure 5).

 Depuis la semaine 40 :

  • En médecine ambulatoire, sur 819 prélèvements analysés, 180 étaient positifs pour la grippe (22%) :
    • 50% de virus de type A : 33% A(H1N1)pdm09, 14% A(H3N2) et 3% A non sous-typés
    • 50% de virus de type B : 46% B/Victoria, 2% B/Yamagata et 2% B de lignage non déterminé
  • En milieu hospitalier, sur les 47 930 prélèvements analysés, 1 816 (3,8%) virus grippaux ont été détectés : 1142 (63%) correspondaient à un virus de type A et 674 (37%) à un virus de type

Figure 5 : Proportion hebdomadaire de prélèvements positifs pour la grippe, en France métropolitaine, semaines 40/2019 à 02/2020
Grippe Bulletin hebdomadaire - Semaine 2 - 06 Janvier au 12 Janvier 2020

Dans les collectivités de personnes âgées1

 Depuis la semaine 40, pour environ 10 000 collectivités de personnes âgées recensées en France, 233 épi- sodes de cas groupés d’infection respiratoire aiguë (IRA)2 ont été signalés à Santé publique France (Figure 6). En raison du changement des modalités de signalement3, il est possible que certains épisodes soient signalés avec un délai plus important et donc non pris en compte dans le bulletin de cette semaine.

Figure 6 : Évolution hebdomadaire du nombre d’épisodes de cas groupés d’IRA en collectivités de personnes âgées par semaine de début de l’épisode en France métropolitaine, de la semaine 40/2015 à la semaine 02/2020*
Grippe Bulletin hebdomadaire - Semaine 2 - 06 Janvier au 12 Janvier 2020

*Données provisoires sur les 2 dernières semaines

Pour en savoir plus sur la gestion des IRA en collectivités de personnes âgées :

 Recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP)

1 Une collectivité de personnes âgées est définie comme un établissement hébergeant des personnes âgées dépendantes au sein d’un établissement hospitalier (unité de soins de longue durée) ou d’une maison de retraite.

2Un épisode de cas groupés d'IRA est défini par la « survenue d’au moins 5 cas d’IRA dans un délai de 4 jours parmi les résidents ».

3Depuis le 22/10/2019, le signalement s’effectue en ligne via le portail des signalements du ministère de la santé.

En métropole

 En semaine 02, l’activité grippale est stable ou en augmentation dans les régions métropolitaines. Les régions Ile

-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur passent cette semaine en phase épidémique. Toutes les autres régions sont en phase pré-épidémique (Figure 7). 

Figure 7 : Niveau d’alerte par région en semaine 02/2020
Grippe Bulletin hebdomadaire - Semaine 2 - 06 Janvier au 12 Janvier 2020

Cette carte régionale est établie à partir de critères statistiques, épidémiologiques et virologiques. Les critères statistiques s’appuient sur l’analyse de seuils générés à partir de 3 sources de données (Réseau Sentinelles, SOS Médecins et Oscour®) selon 3 méthodes statis- tiques différentes (Serfling, Serfling robuste, Modèle de Markov caché).

Pour en savoir plus sur la situation de la grippe dans les régions, consultez les derniers

Points Epidémiologiques des Cellules régionales de Santé publique France. 

Départements d’outre-mer

  • Aux Antilles, les indicateurs de l’activité grippale sont en augmentation sur l’ensemble des territoires. La Guadeloupe et Saint-Barthélemy passent en phase pré-épidémie en semaine 02. Des virus de type A et B ont été identifiés en milieu hospitalier en Guadeloupe et en Martinique.
  • En Guyane, l’activité grippale a été faible tout au long de l’année 2019, excepté de février à juillet où l’activité a été un peu plus importante mais insuffisante pour déclarer l’épidémie.
  • À Mayotte, l’activité grippale est en diminution cette semaine. La part des passages aux urgences pour syndrome grippal est de 5% en S02 vs 7% en S01. La part des syndrome grippaux rapportée par le réseau des médecins sentinelles est de 4,2% (données non consolidées) en S02 vs 6,3 en S01. Trois cas graves ont été identifiés. Depuis septembre 2019, l’ensemble des virus grippaux identifiés était de type
Article précédent Article suivant

Consultés dernièrement

Quels produits trouve t-on chez Kleengel ?

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut commodo maximus nulla, vel lobortis elit sollicitudin at. Vestibulum sit amet dui at libero posuere varius. In gravida eget tellus non accumsan. Proin fringilla gravida neque, eget vulputate neque pulvinar eget. Etiam eu fringilla magna. Pellentesque feugiat purus erat, a interdum libero facilisis sit amet. Nulla sit amet ex ante. Praesent tempor at purus eget congue. In vehicula at tellus ac pellentesque. Praesent egestas vehicula nulla, aliquam sodales erat laoreet sit amet. Maecenas id felis laoreet, facilisis sapien fringilla, condimentum arcu. Sed sollicitudin ac lectus at porta. Curabitur et mauris non diam ornare dignissim. Etiam nisl risus, molestie quis velit in, tincidunt maximus enim.