Les avantages du gel hydroalcoolique bio

Le gel hydroalcoolique bio : qu’est-ce que c’est ?

 

Le gel hydroalcoolique : c’est quoi ?

Actuellement, le port du masque grand public, la distanciation sociale et le lavage régulier des mains sont devenus les premiers « gestes barrières » à effectuer pour limiter la propagation de la Covid-19.

 

Conserver une bonne hygiène des mains, c’est se les laver correctement – zone par zone (paumes, poignets, dessus des mains, espaces interdigitaux, bout des doigts et dessous des ongles pendant 30 secondes minimum) - régulièrement et à des moments clés de votre journée : après avoir été aux toilettes, avoir éternué, avant de toucher bébé ou de passer à table, dans les transports en commun...

 

Pour avoir des mains saines et purifiées, on privilégie avant tout un nettoyage soigneux à l’eau et au savon antibactérien. Mais, si vous n’avez pas de point d’eau à proximité, l’utilisation d’un gel hydroalcoolique est une bonne alternative à partir du moment où vous avez les mains sèches et non souillées. Jusqu’alors réservé aux équipes médicales hospitalières, ce produit désinfectant est actuellement utilisé par le grand public pour ses propriétés bactéricides, virucides et fongicides. Pratique, où que vous soyez, il ne nécessite ni eau, ni serviette et existe en format poche, facile à glisser dans son sac. Mais attention, ce produit désinfecte sans pour autant nettoyer vos mains !

 

Seuls les gels ayant la norme NF EN 14476 - comme chez Kleengel - sont validés biocides : ils contiennent au minimum 70% d’alcool pour pouvoir désinfecter correctement vos mains.

 

La solution désinfectante bio : une formulation basée sur des produits naturels

Les solutions antibactériennes naturelles sont souvent labellisées Ecocert avec des certifications cosmétiques bio. Leurs formulations ont toutes les mêmes types d’ingrédients : alcool végétal issu de blés biologiques, glycérine végétale, Acide Hyaluronique, huile essentielle... et sont sans parfum, sans conservateur, ni colorant.

 

Pour que cette solution antibactérienne soit certifiée « bio », elle doit contenir de l’alcool végétal 100% d’origine naturelle, être sans produits chimiques et sans pesticides et les huiles essentielles doivent être issues de l’agriculture biologique. Pour cela, ces dernières sont soumises à des contrôles réguliers qui permettent d’obtenir un label de qualité.

 

Pour exemple, certaines huiles essentielles ont des vertus antibactériennes, antifongiques et antivirales comme le Tea Tree, l’extrait de Pépins de Pamplemousse et le Ravintasara souvent présents dans ces formulations naturelles.

 

La Lavande est un antiseptique et un cicatrisant naturel et apaise les problèmes de peau. Quant au gel d’Aloe Véra, il apporte une texture visqueuse au produit tout en hydratant les mains.

 

Recette d’un gel antiseptique bio maison

Pendant le confinement, la pénurie de gels hydroalcooliques a gagné la France. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a alors dispensé son « guide de production locale » de solution hydro alcoolique. Mais la recette à base d’éthanol (alcool à 90°), de peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée) et de glycérol, pour l’effet gel, s’adresse uniquement aux professionnels de la pharmacie. En effet, certains des actifs utilisés peuvent être inflammables et dangereux à manipuler (brûlure, intoxication...).

 

Face à cette pénurie, plusieurs recettes « homemade » ou « fait maison » fleurissent sur la toile. Pour cela, il suffit d’avoir les bons accessoires et les ingrédients à mélanger dans un petit flacon vaporisateur ! A la base de la recette, une base neutre - comme le gel d’Aloe Vera - que l’on mixe à de l’alcool végétal, à un agent hydratant - comme la glycérine végétale - et à quelques gouttes d’huiles essentielles aux propriétés antibactériennes.

 

Toutefois, l’efficacité de ces recettes contre le coronavirus – et les virus en général - n’a pas été validée par les autorités sanitaires.

 

 

Les atouts d’une solution antibactérienne bio

 

Pourquoi utiliser un produit antibactérien bio ?

Le naturel est une valeur que privilégient de plus en plus les soins cosmétiques, que ce soit pour le corps, la beauté des cheveux ou le visage ! Si l’on reste dans cet « esprit nature », utiliser des solutions antibactériennes bio a plusieurs avantages :

 

Les formules bio sont non desséchantes pour la peau car elles ont dans leur formulation des actifs régénérants à base de glycérine et nourrissants qui en prennent soin. Les marques bio l’affirment : malgré une utilisation régulière du produit désinfectant, les mains restent douces et hydratées.

 

L’utilisation régulière de gel hydroalcoolique avec 70% d’alcool peut être mauvais pour votre santé à cause du Bisphénol A (BPA) qui est absorbé par l’épiderme. Mais, en se basant sur certaines études, on considère que le risque d’intoxication par voie cutanée est quasi nul lorsque la peau est saine. Pour diminuer les risques, mieux vaut utiliser les produits désinfectants sur des mains sèches, propres, sans blessure ou maladies (eczéma, psoriasis...). Par précaution, on préfère généralement acheter des solutions hydroalcooliques bio pour les enfants ou pour les personnes à risque. En effet, l’utilisation régulière de ces produits dits « naturels » limite les risques de présence de substances toxiques ou irritantes et garantit l’absence d’adjuvant de synthèse.

 

Le gel antibactérien bio est respectueux de votre santé et de l’environnement. Ce produit ne pollue pas, n’altère pas votre épiderme et généralement, le flacon est fabriqué dans une matière recyclable. L’objectif zéro déchet est atteint !

 

Les produits antiseptiques bio : une efficacité totale contre les virus ?

 

Toutes les solutions antibactériennes n’ont pas la même efficacité ! Pour qu’un produit désinfectant le soit réellement, il faut qu’il ait au moins 70% d’alcool dans sa composition – pour cela, vérifiez l’étiquetage - ce qui n’est pas toujours le cas pour les solutions hydroalcooliques bio. La plupart d’entre elles ont entre 30 et 50% d’alcool d’origine végétale ce qui est insuffisant pour éradiquer la Covid qui résiste aux détergents et aux désinfectants comme tous les autres virus de la famille des coronavirus.  

 

De plus, l’appellation « gel hydroalcoolique » répond à des normes strictes imposées par l’union européenne. Ce n’est pas parce qu’il est écrit « désinfectant », « antibactérien » ou « nettoyant » que le produit à une quelconque efficacité contre la covid. Faites particulièrement attention aux solutions cosmétiques colorées et parfumées qui sont de simples nettoyants et non des désinfectants.

 

De plus, l’huile essentielle ajoutée aux ingrédients, ne garantit pas obligatoirement l’effet antiviral du produit. Ces huiles peuvent être toxiques et provoquer des réactions allergiques si elles vont au-delà d’un simple usage thérapeutique. C’est pourquoi, il faut être vigilant aux indications et contre-indications de chacune d’entre elles.

 

Pour une désinfection efficace de vos mains, lisez attentivement la composition des gels que vous achetez et, pour plus de sécurité, privilégiez les produits qui ont la norme EN 14476 comme ceux de chez Kleengel qui sont validés biocides !