Norme EN14476

Tout savoir sur la norme EN14476

La norme européenne EN 14476 doit être indiquée sur les flacons de vos gels hydroalcooliques pour que ces derniers soient efficaces. Comment un produit désinfectant acquiert cette norme ? Pourquoi la privilégier lors d’un achat de gel antibactérien ? Lisez cet article et apprenez ce qui se cache derrière la norme EN 14476.

La norme EN 14476 : qu’est-ce que c’est ?

Qu’est-ce que la norme européenne EN 14476 ?


Le covid-19 est un virus qui fait partie de la grande famille des coronavirus : il provoque des maladies allant d’un simple rhume à des pathologies plus sévères. Pour éviter sa propagation, il faut limiter les interactions directes grâce aux gestes barrières : port du masque et lavage régulier des mains, à l’eau et au savon antibactérien ou, sans point d’eau, par friction des mains au gel hydroalcoolique. Le virus, présent sur la peau, les habits et les surfaces - dont surface alimentaire - peut rester en suspension dans l’air... 


C’est pourquoi s’assurer que votre solution antimicrobienne détient bien la norme EN14476 n’est pas anodin ! Mentionnée sur le flacon, c’est la preuve que vous êtes en possession d’un produit bactéricide efficace pour tuer les virus dont le coronavirus. 

Ces produits antiseptiques sont testés pour évaluer leur activité virucide avant leur mise sur le marché. Lorsqu’ils ont acquis cette norme, c’est qu’ils sont capables d’éradiquer les particules virales infectieuses sur toutes les surfaces et sur la peau, sans pour autant éliminer la saleté... 


Il existe d’autres normes : EN 1275 certifie l’activité fongicide du gel tandis que la norme EN 1040 indique sa propriété bactéricide. Néanmoins, privilégiez les désinfectants ayant la norme EN14476 qui sont biocides : virucide, bactéricide et fongicide.



Comment s’assurer de l’efficacité d’un gel hydroalcoolique ?


Tous les gels n’ont pas la même efficacité ! L’appellation « gel hydroacoolique » est trop souvent notifiée sur le flacon sans réelle conformité aux tests chimiques imposés par l’Union européenne. Il est parfois écrit « désinfectant », antibactérien » ou « nettoyant » mais rien ne prouve que ces lotions soient efficaces contre le coronavirus. De plus, le produit type « nettoyant » est souvent une solution cosmétique colorée et parfumée qui nettoie mais ne désinfecte pas. Pour la propreté parfaite des mains, nettoyez-les à l’eau et au savon antibactérien, étape importante avant toute friction au gel hydroalcoolique.


Sans norme notifiée, vous pouvez vous fier à la concentration d’alcool de la solution : entre 60 et 70 % d’alcool pour qu’elle soit efficace. Dans les rayons, certains flacons dits « désinfectants » contiennent à peine 27 % d’alcool dans leur formulation ou parfois, la teneur en alcool n’apparaît même pas sur l’étiquette... Pour une désinfection efficace de vos mains, lisez la composition des gels que vous achetez et, pour plus de sécurité, privilégiez les produits qui ont la norme EN 14476 !



Pourquoi acheter des produits authentifiés EN 14476 ?


L’existence de plusieurs normes


Pour une désinfection utile, il faut qu’apparaisse sur le flacon l’une de ces 3 normes :


  • EN1040 : le produit est un bactéricide.
  • EN1275 : le produit tue les champignons (fongicide).
  • EN14476 : le produit est un virucide, bactéricide et fongicide.

Il suffit de privilégier la norme EN14476 de cette liste pour avoir un produit efficace contre le covid. Kleengel est une marque de produits biocides dont les différents désinfectants sont conformes à la norme européenne virucide en vigueur. Gels et lingettes ont subi un test dont l’évaluation a été validée selon la norme EN14476. L’application régulière de ce désinfectant Kleengel - formulé à partir de 70 % d’alcool - permet la réduction des risques vis-à-vis du covid, à compléter en adoptant les autres gestes barrières...


Privilégiez un gel biocide Kleengel


Pour qu’un gel bactéricide et désinfectant soit efficace, il doit contenir dans sa formulation entre 70 % et 75 % d’alcool. Moins, il ne serait pas utile pour tuer le coronavirus. Plus, il pourrait être dangereux de l’utiliser : risque d’irritation de la peau, inhalation nocive d’éthanol. Privilégiez une solution hydroalcoolique EN14476 sans parfum, sans huiles essentielles et sans colorant : les produits « cosmétiques » ne vous seront d’aucune utilité pour faire la chasse aux virus ! 


Les produits Kleengel sont fabriqués en France selon une méthode qui permet une traçabilité et un contrôle optimal des conditions de fabrication et du choix des ingrédients. Les virus sont tués en 30 secondes de friction des mains selon les dispositifs prônés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Sans eau, sans savon et sans rinçage, nos gels antiseptiques sont vendus pour le bureau et les entreprises (en formats litres : bidon distributeur avec pompe 30 L, recharge 5 L ou flacon 1 L), pour la famille ou en déplacements (flacon 30, 75, 125 ou 300 ml et mini flacon) et en lingettes. Livraison rapide.