Transmission : comment se protéger du COVID-19

Actuellement, le coronavirus reprend de plus belle en France et dans d’autres pays. Néanmoins, les personnes atteintes ont rarement une forme grave de la maladie mais pour limiter l’épidémie du coronavirus, mieux vaut suivre certaines mesures. Alors, comment se transmet le coronavirus ? Et surtout, comment s’en protéger efficacement ?


Qu’est-ce que la Covid-19 ?

Le coronavirus : une famille de virus

Les coronavirus (CoV) sont une famille de virus qui se manifestent par des symptômes spécifiques allant d’un simple rhume à des infections respiratoires plus graves qui peuvent mener au décès. Ces coronavirus ont été observés la première fois chez l’humain en 1960 et, à cause de leur taux de mutation élevé, ils ont été la cause de plusieurs maladies émergentes comme le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

Ces virus – à la différence du virus de la dengue transmis par les moustiques - ne sont généralement pas transmissibles des animaux à l’Homme. Mais avec le SARS-CoV1, en 2002, les vecteurs de transmission se sont modifiés, le virus passant d’un animal (une chauve-souris) à un être humain, tout comme le covid-19.

La Covid 19, proche cousin du SARS-CoV1

Mi-décembre 2019, en Chine, dans la ville de Wuhan, un troisième coronavirus transmissible à l’Homme émerge : le Sars-CoV2. La maladie qui en résulte - la Covid 19 – semblerait, elle aussi, venir d’un animal et présente les mêmes symptômes infectieux que le SRAS.

Moins de 24 heures après l’infection, ce virus peut entrainer des maladies respiratoires légères à plus graves. D’autres symptômes s’y ajoutent parfois : maux de tête, toux, mal de gorge, fatigue, fièvre, perte de goût et d’odorat, entre autres. Ces problématiques de santé peuvent aussi s’aggraver avec le développement de maladies infectieuses comme la pneumonie ou la bronchite.

Le délai d’incubation de la maladie est de 3 à 5 jours mais il peut s’étendre jusqu’à 14 jours durant lesquels le sujet risque d’être contagieux.

 

Que faire en cas de symptômes ?

Si vous ressentez un de ces symptômes (sensation de fièvre, toux, gêne respiratoire), contactez sans délai un professionnel de santé par téléconsultation pour les soins à apporter. Pour confirmer le diagnostic, vous pouvez réaliser le test RT-PCR dans le laboratoire spécialisé le plus proche.

Si vous êtes infecté avec des symptômes légers, isolez-vous des autres personnes pendant 14 jours. Portez un masque si votre famille n’est pas contaminée et désinfectez régulièrement les surfaces que vous touchez. Enfin, en cas de fièvre, la prise d’anti-inflammatoires (Ibuprofène, Cortisone...) est à proscrire. Vous pourrez aussi lister les personnes avec qui vous avez été en contact rapproché 2 jours avant les premiers symptômes.

Ce n’est qu’en cas de difficultés respiratoires (manque de souffle ou douleurs respiratoires) que vous pouvez avoir un risque d’aggravation : appelez alors le 15. Sachez néanmoins que la plupart des patients voient ces signes disparaître en quelques jours, surtout avec du repos.

 

La Covid-19 : son mode de transmission

Lors des contacts rapprochés

Le Covid-19 a plusieurs modes de transmission... La spécificité de ce virus est qu’il peut survivre jusqu’à 3 heures sur des surfaces sèches et 3 jours en milieu humide.

C’est pourquoi, lors de contacts rapprochés de plus de 15 minutes (accolade, embrassade, serrage de main...), et en l’absence de mesures de protection, vous pouvez transmettre le virus, ou être contaminé.

Il est donc essentiel de se désinfecter régulièrement les mains et de respecter les gestes barrières puisque vous pouvez développer les symptômes, jusqu’à 14 jours après avoir été contaminé.

Par voie aérienne

D’après l’Institut Pasteur, en « l’absence de mesures de contrôle et de prévention, chaque patient infecte entre 2 et 3 personnes » car le covid est très volatile... En toussant ou en éternuant – et si vous avez le virus – vous pouvez tout à fait transmettre la maladie en projetant des gouttelettes contenant des charges virales du covid-19 (salive et sécrétions nasales) qui pourraient stagner dans l’air et contaminer une autre personne.

Dans ce cas, le masque de protection est utile si vous êtes à moins d’un mètre d’une personne malade. Puis aérez les lieux clos (maison, bureau, magasin) en ouvrant quelques minutes les fenêtres.

Les enfants sont-ils asymptomatiques ?

Il semble y avoir moins de cas graves chez l’enfant que chez l’adulte en cas de diagnostic positif. Toutefois, il reste des incertitudes sur leur contagiosité... Mais certaines études montrent que la contamination se réalise plutôt des adultes vers les enfants que l’inverse. Voici pourquoi, en France, le masque n’est qu’obligatoire qu’à partir de 11 ans.

Comment se protéger du coronavirus ?

Suivre les mesures préconisées par le gouvernement

Avec la flambée actuelle du coronavirus, il est essentiel de connaître les « gestes barrières » prônés par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et le gouvernement pour protéger la santé des autres... mais aussi la vôtre.

  • Lavez-vous régulièrement les mains avec de l’eau et du savon, zone par zone, dès que vous avez touché une surface, un objet ou une personne malade. Utilisez un gel antibactérien si vous êtes dans l’impossibilité de vous laver les mains.
  • Évitez de porter vos mains à vos yeux, votre bouche et votre nez qui sont des muqueuses faciales par lesquelles le coronavirus peut facilement migrer.
  • Dès que vous sortez de la maison, portez un masque de protection - chirurgical, FFP2 ou en tissu - en veillant à ce qu’il recouvre entièrement le bas de votre visage (nez, bouche, menton). Évitez de le manipuler par le devant une fois que vous l’avez placé sur votre visage.
  • Mouchez-vous ou éternuez dans le pli de votre coude ou dans un mouchoir jetable. Ensuite, jetez votre mouchoir dans une poubelle dédiée et désinfectez-vous les mains.
  • Utiliser principalement des mouchoirs à usage unique que vous jetez ensuite dans une poubelle.
  • Ne serrez pas les mains, ne faites pas d’embrassade et évitez les contacts étroits avec famille, amis ou collègues.
  • Tenez-vous à plus d’un mètre d’une personne malade. Si ce n’est pas possible, portez un masque de protection.
  • Si vous connaissez une personne infectée par le virus, ne le côtoyez pas pendant sa période de quarantaine. Si vous avez été en contact pendant plus de 15 minutes avec elle, restez à la maison sans sortir pendant 14 jours.

Se tenir informé des dernières évolutions concernant l’épidemie

  • Pour voyager

Si vous êtes dans l’obligation de voyager à l’étranger, renseignez-vous sur les éventuelles mesures de quatorzaine du pays de destination ou lors de votre retour en France.

Si vous souhaitez bouger sur le territoire national, regardez les régions où circule le virus et évitez de vous y rendre...

  • La recherche médicale

La recherche médicale et les autorités de santé travaillent sans relâche pour trouver un vaccin ou un traitement efficace. L’utilisation de médicaments pour le paludisme – ou le VIH – seraient testés dans certains laboratoires mais à ce jour, aucun traitement n’a encore été réellement découvert. Les risques de contamination sont toujours présents. La seule manière de limiter la transmission du virus, c’est en faisant de la prévention et en respectant les gestes barrières.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.