Plus un endroit est fréquenté, plus la probabilité de croiser un agent infectieux augmente. Dans les transports en commun (train, métro, autobus, avion), le risque est élevé en raison de la promiscuité aux heures de pointe et du faible taux de renouvellement de l’air.

Le lavage des mains au gel hydroalcoolique plusieurs fois par jour est le meilleur moyen de se protéger contre la contamination et la propagation des virus.

Se laver les mains en sortant des transports en commun doit devenir un réflexe systématique